Lila Hajosi in few words

Lila démarre sa formation musicale à 17 ans au sein de l’École des Ménestriers d’Henri Agnel. Elle entre en 2012 au Conservatoire d’Aix en Provence, en chant lyrique (Mareike Schellenberger) puis intègre les classes d’Art Dramatique, de Musique Ancienne (Monique Zanetti) et de Musique de Chambre. Au Conservatoire de Marseille, elle rejoint la classe d’Art Lyrique de Magali Damonte.

Reçue en 2015 à la Haute École de Musique de Lausanne (HEMU) dans la classe de Leontina Vaduva, elle choisit néanmoins de poursuivre ses cursus aux Conservatoires d’Aix et Marseille et de poursuivre son apprentissage de la technique vocale auprès de Magali Damonte et de Malcolm Walker.

Elle a reçu l’enseignement de Teodor Currentzis, Jordi Savall, Laurence Dale, Brigitte Balleys, Stéphanie d’Oustrac, Malcolm Walker et de Regina Werner-Dietrich en Master-classe.


 

En 2017 elle reçoit un Premier Prix d’Art Lyrique en incarnant Dorabella, Néron et Siebel au Conservatoire de Marseille et est choisie pour l’Académie de la Fundació CIMA (Centre Internacional de Musica Antiga) sous la direction de Jordi Savall.

Elle est lauréate du Prix Jeune Espoir Dussurget (fondateur du Festival d’Aix) en 2018 et artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth auprès de José Van dam et Sophie Koch.

Avec son amour de la musique ancienne et du jeu scénique, elle se produit dans des répertoires allant du Moyen-Âge sacré (Ensemble Irini qu’elle dirige) à la Renaissance au baroque (en duo le théorbiste Giovanni Bellini) ainsi que dans récitals entre baroque et opéra classique (Théâtre de Salon de Provence sous la direction de Jacques Chalmeau) et jusqu’à la musique contemporaine.